#CBC: « La réponse du Canada à la crise Rohingya est médiocre  » #Toronto #Montreal #Calgary #Ottawa #Canada

Advertisements:

Une organisation de défense des droits de la personne à Ottawa a attribué au Canada une note «C» pour ses efforts déployés en 2018 pour faire face à la crise des Rohingyas.

Le Réseau des droits de la personne Rohingya a collaboré avec le Centre d'éducation aux droits de la personne de l'Université d'Ottawa et l'Institut de recherches sur le génocide de Montréal de l'Université Concordia pour produire le « bulletin » de fin d'année.

« Nous pensons que le gouvernement peut évidemment faire beaucoup mieux – et doit faire beaucoup mieux – si l'on veut sauver des vies », a déclaré Fareed Khan, directeur du plaidoyer et des relations avec les médias.

Selon les Nations Unies, depuis fin août 2017, plus de 700 000 Rohingya ont fui « des violences ethniques généralisées et systématiques » au Myanmar pour le Bangladesh.

Selon M. Khan, le Canada doit collaborer plus étroitement avec ses partenaires internationaux pour traduire en justice toutes les parties responsables de la violence, et pas seulement les chefs militaires.

« Aucune mesure n'a été prise contre les dirigeants civils, y compris Aung San Suu Kyi, impliqués et complices des atrocités commises », a déclaré Khan.

Alex Neve, secrétaire général d'Amnesty International Canada, s'est dit d'accord avec l'évaluation générale de la fiche de rendement, soulignant que la performance du Canada « reflétait un manque d'action concertée et significative de la part de la communauté internationale dans son ensemble ».

« La situation des réfugiés est actuellement très préoccupante », a-t-il déclaré.

« Il y a tout le temps des signaux que le gouvernement du Bangladesh a l'intention de passer à l'envoi [the Rohingya] retour au Myanmar dès que possible. Et la communauté internationale n’a tout simplement pas fait assez. « 

Poursuite des dirigeants du Myanmar pour génocide

Khan a déclaré que les responsables canadiens devraient invoquer la convention des Nations Unies sur le génocide pour obliger les dirigeants civils et militaires du Myanmar à rendre des comptes.

« Il s'agit d'un traité spécialement créé pour traiter exactement ce que le Myanmar fait aux Rohingya. Ce n'est pas différent de ce qui est arrivé aux Juifs dans l'Allemagne nazie », a déclaré Khan.

Il a dit que le traité n'exigeait pas de coopération avec d'autres pays.

« Tout ce qu'il faut, c'est qu'un pays commence le processus », a-t-il déclaré.

Les femmes réfugiées Rohingya portent des paniers de boue séchée pour se préparer à la saison de la mousson au Bangladesh. Une nouvelle fiche de rendement indique que le Canada doit faire davantage en 2019 pour aider les musulmans Rohingya à faire face à la persécution au Myanmar. (Clodagh Kilcoyne / Reuters)

Plus d'action en 2019

M. Khan a déclaré que son rapport critiquait le Canada mais qu'il reconnaissait le travail positif accompli par le pays pour faire face à la crise.

Il a déclaré que la décision de la Chambre des communes de reconnaître officiellement le génocide des Rohingya – le « premier parlement au monde à le faire » – et de révoquer la citoyenneté canadienne honorifique de Suu Kyi envoie un message clair.

Malgré tout, M. Khan a déclaré que le Canada devait faire davantage pour la nouvelle année.

« Nous devons aller de l'avant et utiliser les institutions internationales à notre disposition et auxquelles nous avons accès. »

M. Neve a déclaré qu'Amnesty International souhaiterait également que le Canada joue un plus grand rôle de leadership auprès des réfugiés rohingyas en 2019.

« Ce n'est pas une crise résolue par tous les moyens », a-t-il déclaré.

Note: « Previously Published on: 2018-12-28 21:40:53, as ‘

<

pre>La réponse du Canada à la crise Rohingya est médiocre

‘ on CBC RADIO-CANADA. Here is a source link for the Article’s Image(s) and Content ».

Advertisements:
CBC Radio-Canada

Copyright © CBC Radio-Canada. All rights reserved. Distributed by the PressOcean Media. Contact the copyright holder directly for corrections or for permission to republish or make other authorized use of this material... Articles and commentaries that identify the PressOcean as the publisher are produced or commissioned by the PressOcean Media. To address comments or complaints, please Contact us.

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.