#CBC: « Scheer envoie une lettre à Trudeau lui demandant de renoncer au privilège avocat-client dans l'affaire SNC-Lavalin  » #Toronto #Montreal #Calgary #Ottawa #Canada

Advertisements:

Le chef de l'opposition fédérale a adressé une lettre au premier ministre pour lui demander de céder le privilège avocat-client qui, selon l'ancienne procureure générale Jody Wilson-Raybould, l'empêchait de commenter l'affaire SNC-Lavalin.

La demande est décrite dans une lettre envoyée par Andrew Scheer dimanche matin, demandant à Justin Trudeau de permettre à Wilson-Raybould de parler d'allégations selon lesquelles le bureau du Premier ministre (CPM) aurait fait pression sur elle pour aider l'entreprise de construction du Québec à éviter les poursuites pénales.

Il vient sur les talons de Selon un article du Globe and Mail publié la semaine dernière, citant des sources anonymes, des membres du bureau de Trudeau ont tenté de faire pression sur le ministre de la Justice de l'époque, Wilson-Raybould, afin que les procureurs fédéraux négocient un « accord de remédiation » avec SNC-Lavalin plutôt que d'engager des poursuites.

Le géant québécois de l'ingénierie et de la construction a été accusé de fraude et de corruption pour près de 48 millions de dollars de paiements à des fonctionnaires en Libye sous le gouvernement de Mouammar Kadhafi, ainsi que des allégations selon lesquelles ce dernier aurait escroqué des organisations libyennes pour un montant estimé à 130 millions de dollars.

Un haut responsable du gouvernement a déclaré à CBC News que le nouveau ministre de la Justice, David Lametti, était invité à donner son avis sur la renonciation à ce privilège. (Wilson-Raybould a été promu au poste de ministre des Anciens combattants le mois dernier.)

L'officiel a ajouté que le comité de la justice de la Chambre des communes devrait prendre ses propres décisions et que le premier ministre a toujours confiance en Wilson-Raybould.

Le président du comité de la justice, Anthony Housefather, a déclaré à CBC News qu'il organiserait une réunion d'urgence mercredi pour discuter de la proposition des conservateurs et du NPD.

Il a ajouté que le comité déterminerait ensuite s'il souhaitait prendre des mesures et quelles en seraient les conséquences.

L'ancien AG peut parler – si le gouvernement le permet

Vendredi, Wilson-Raybould a publié une déclaration selon laquelle, en tant que principale avocate du gouvernement, elle est liée par le privilège du secret professionnel de l'avocat et ne peut parler publiquement des aspects de l'affaire …

C'est ce que Scheer demande.

« Je vous demande de renoncer immédiatement au privilège avocat-client en ce qui concerne tout conseil qui vous est donné, à vous ou à votre personnel, concernant les poursuites de SNC-Lavalin », a-t-il écrit. « En outre, je vous demande de renoncer également à tout droit à la confidentialité en ce qui concerne les communications avec vous-même ou tout membre de votre personnel (précédent ou actuel) en relation avec les poursuites intentées contre SNC-Lavalin. »

Scheer note que deux anciens premiers ministres ont renoncé à ce droit légal afin de coopérer à différentes enquêtes: Stephen Harper lors de l'enquête sur les dépenses du sénateur Mike Duffy et Paul Martin, qui a renoncé à la confidentialité du cabinet lors de l'enquête Gomery sur le scandale des commandites fédérales. .

'Quelque chose que vous souhaitez garder caché'

« Les Canadiens méritent des réponses sur cette » question « , car les allégations la concernant sont au coeur même de l'application équitable et impartiale des fonctions d'application de la loi et de poursuites judiciaires, elles-mêmes essentielles à la primauté du droit et à notre démocratie », poursuit la lettre.

« Si vous ne respectez pas cette obligation, les Canadiens ne peuvent que conclure qu'il y a quelque chose que vous souhaitez cacher. »

Plus tôt cette semaine, M. Scheer, appuyé par le NPD, a appelé à une réunion d'urgence du comité de la justice de la Chambre des communes afin d'interroger de hauts responsables – y compris Mme Wilson-Raybould.

Le chef de l'opposition, Andrew Scheer, et le député néo-démocrate, Nathan Cullen, souhaitent que les hauts responsables du Cabinet du premier ministre comparaissent devant le Comité de la justice de la Chambre des communes la semaine prochaine. 0:43

Il a également suggéré que les conservateurs examinent des « voies légales » si les libéraux au pouvoir « continuent de dissimuler cela », bien qu'il n'ait pas précisé quelles seraient ces options.

Le registre des lobbyistes fédéraux montre que les représentants de SNC-Lavalin ont enregistré plus de 50 réunions avec des représentants fédéraux et des parlementaires sur des sujets tels que « la justice » et « l'application de la loi ».

La société conteste le cas et a plaidé non coupable. L'affaire est au stade de l'audience préliminaire.

Note: « Previously Published on: 2019-02-10 22:20:41, as ‘

<

pre>Scheer envoie une lettre à Trudeau lui demandant de renoncer au privilège avocat-client dans l'affaire SNC-Lavalin

‘ on CBC RADIO-CANADA. Here is a source link for the Article’s Image(s) and Content ».

Advertisements:
CBC Radio-Canada

Copyright © CBC Radio-Canada. All rights reserved. Distributed by the PressOcean Media. Contact the copyright holder directly for corrections or for permission to republish or make other authorized use of this material... Articles and commentaries that identify the PressOcean as the publisher are produced or commissioned by the PressOcean Media. To address comments or complaints, please Contact us.

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.