#CBC: « Ottawa promet que la consultation des autochtones sur l'expansion de Trans Mountain prendra fin dans 90 jours  » #Toronto #Montreal #Calgary #Ottawa #Canada

Advertisements:

Le ministre des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi, a déclaré aujourd'hui que les efforts de consultation des autochtones sur le projet d'agrandissement de Trans Mountain devraient s'achever d'ici 90 jours, ouvrant la voie à une nouvelle décision du cabinet sur le projet d'ici l'été.

S'adressant aux journalistes après avoir participé à un sommet sur l'énergie à Houston, M. Sohi a déclaré que les équipes de consultation de la Couronne – les personnes respectant l'obligation constitutionnelle du gouvernement de rencontrer les groupes autochtones concernés par le projet avant de lui donner le feu vert – sont en position de force « . terminent leur travail après des mois de réunions avec des groupes de Premières nations et métis en Alberta et en Colombie-Britannique

Sohi a déclaré que, jusqu'à présent, les équipes ont rencontré plus de 100 communautés autochtones différentes.

« La consultation se déroule comme nous l'avions prévu. Compte tenu des travaux que nous avons effectués jusqu'à présent et des travaux que nous poursuivrons au cours des prochains mois, je pense que nous sommes bien placés pour conclure ces consultations, en veillant à: nous avons dûment rempli notre obligation de mener des consultations sérieuses au cours des 90 prochains jours « , a déclaré Sohi.

Le ministre des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi, prend la parole lors d'une conférence de presse à Ottawa, le 3 octobre 2018. Le ministre des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi, a déclaré que les consultations avec les groupes autochtones sur le blocage du pipeline de Trans Mountain se déroulaient bien et qu'il comptait mettre fin au processus dans 90 jours. (Adrian Wyld / Presse Canadienne)

Sohi hésitait jusqu'à présent à imposer un calendrier strict aux consultations, affirmant qu'Ottawa était disposé à donner à ces équipes tout le temps nécessaire pour mener à bien le travail imposé par les tribunaux.

À l’heure actuelle, les promoteurs des lots de pétrole ont une idée plus précise du moment où le processus d’approbation, qui durera des années, pourrait enfin prendre fin.

Lorsqu'on leur a demandé si les consultations avaient eu un effet sur les principaux opposants au projet parmi les groupes autochtones, Alors, salut Les consultants ont une idée claire des problèmes urgents – en particulier du risque de déversement dans un environnement marin.

Il a déclaré qu'Ottawa était ouverte aux « aménagements, dans la mesure du possible », afin de répondre aux préoccupations des autochtones concernant l'impact culturel et environnemental de la multiplication par trois de la capacité du pipeline Trans Mountain existant.

Les travaux prévus sur le nouveau pipeline ont été bloqués l'été dernier après que la Cour d'appel fédérale a annulé l'autorisation de construire pour l'agrandissement de 7,4 milliards de dollars, annulé l'approbation initiale du cabinet et suspendu les travaux – ordonnant à Ottawa de revenir à la table de consultation avec les peuples autochtones.

La cour a déclaré que les anciens consultants étaient des preneurs de notes glorifiés qui ont documenté les préoccupations des autochtones mais n’ont guère recommandé de changements susceptibles de répondre à leurs préoccupations.

Interrogé sur ces critiques, M. Sohi a déclaré qu'Ottawa s'attaquait aux « lacunes » du processus de consultation. Le gouvernement fédéral a plus que doublé le nombre de consultants travaillant à ces efforts. Il y a maintenant 60 personnes sur huit équipes différentes qui se sont déployées pour rencontrer en personne les communautés touchées le long du parcours du projet.

« Toutes ces équipes ont le mandat approprié pour engager et proposer des mesures d'adaptation. Elles ne l'avaient pas obtenu lors du dernier tour. Elles sont correctement formées et nous avons une expertise externe sur l'équipe », a déclaré Sohi, citant la décision du gouvernement de engager un ancien juge de la Cour suprême, Frank Iacobucci, comme arbitre constitutionnel.

Le ministre de la région d'Edmonton a déclaré que les consultants de la Couronne avaient été « habilités à engager un dialogue dans les deux sens et à proposer des mesures d'adaptation ».

Le tribunal a également demandé qu'Ottawa confie à l'Office national de l'énergie (ONÉ) le soin d'étudier les répercussions de l'expansion et du trafic de navires-citernes à proximité du terminal de Burnaby, en Colombie-Britannique, sur la vie marine locale, notamment la population d'épaulards résidents du Sud.

L'ONÉ a achevé ces travaux le mois dernier et a recommandé au Cabinet d'approuver le projet, éliminant un autre obstacle majeur empêchant Ottawa d'approuver le projet de plusieurs milliards de dollars acheté l'an dernier.

Le régulateur a imposé 156 conditions au projet (il en avait énuméré 157 lors de son approbation initiale en mai 2016), tout en adressant à Ottawa 16 nouvelles recommandations non contraignantes qui, selon lui, contribueraient à atténuer les risques pour la sécurité maritime.

Le projet d'extension de 1 150 kilomètres permettrait de porter la capacité du pipeline à environ 890 000 barils par jour. Cela permettrait aux lots pétroliers de l'Alberta de transporter beaucoup plus de produits sur la côte britannique, où ils seraient ensuite expédiés vers les marchés asiatiques.

Le trafic de navires-citernes en provenance du terminal maritime Westridge passerait d'environ cinq navires par mois à un par jour.

La capacité de leurs pipelines étant très limitée, les producteurs de pétrole canadiens réclament depuis longtemps un nouvel oléoduc permettant aux producteurs canadiens d’avoir des prix plus proches du cours mondial du pétrole, ce qui pourrait, à son tour, accroître les revenus du gouvernement.

Note: « Previously Published on: 2019-03-13 22:32:14, as ‘

<

pre>Ottawa promet que la consultation des autochtones sur l'expansion de Trans Mountain prendra fin dans 90 jours

‘ on CBC RADIO-CANADA. Here is a source link for the Article’s Image(s) and Content ».

Advertisements:
CBC Radio-Canada

Copyright © CBC Radio-Canada. All rights reserved. Distributed by the PressOcean Media. Contact the copyright holder directly for corrections or for permission to republish or make other authorized use of this material... Articles and commentaries that identify the PressOcean as the publisher are produced or commissioned by the PressOcean Media. To address comments or complaints, please Contact us.

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.